Semaine d’éducation aux droits de l’enfant 2017

FREDERICTON (GNB) – La Semaine d’éducation aux droits de l’enfant, qui se déroule du 20 au 26 novembre, est l’occasion de célébrer, promouvoir et défendre les droits des enfants. La campagne a débuté au Nouveau-Brunswick, mais elle a depuis été adoptée dans l’ensemble du pays. Les partenaires nationaux comprennent d’autres défenseurs des enfants et de la jeunesse, la Croix-Rouge canadienne, la Coalition canadienne pour les droits des enfants et UNICEF Canada.

Le comité directeur national a établi un partenariat avec les jeunes afin de concevoir une campagne dans les réseaux sociaux. La campagne pose des questions aux jeunes et leur permet de prendre part à une conversation nationale sur les droits de l’enfant. Après la campagne, l’idée et de permettre aux jeunes de participer à la rédaction du rapport parallèle qui sera envoyé au Comité des droits de l’enfant des Nations Unies.

« Cette semaine donne l’occasion à l’ensemble de la communauté de participer à l’éducation sur les droits de l’enfant », a déclaré le défenseur des enfants et de la jeunesse, Norman Bossé. « Le thème de cette année s’inspire des articles 4 et 12 de la Convention relative aux droits de l’enfant. L’article 4 porte sur la responsabilité des gouvernements de promouvoir et de protéger les droits des enfants, et l’article 12 porte sur le droit des enfants à être entendus. »

Deux jeunes, soit Shekinah Rutande et Katherine Mills, assumeront les fonctions de défenseur pour une journée dans le cadre de la campagne de prise de contrôle des enfants de l’UNICEF le 20 novembre, à l’occasion de l’anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant.

« Il s’agit d’une merveilleuse occasion de valoriser le rôle des jeunes au sein des processus décisionnels », a indiqué Mme Mills.

« Il est important de s’assurer que les droits des jeunes sont respectés », a dit Mme Rutande.

Afin de célébrer la semaine, le Bureau du défenseur des enfants et de la jeunesse fera la promotion d’activités reliées aux droits des enfants. La bataille des arts N.-B., Recreation NB et le YMCA de Fredericton figurent cette année au nombre des hôtes des activités. Il est toujours possible de soumettre des activités, et celles-ci seront affichées sur le site Web du défenseur des enfants et de la jeunesse.

En plus de ces activités, le défenseur et le personnel de son bureau visiteront des classes pour discuter des droits des enfants et du travail du défenseur des enfants et de la jeunesse avec les jeunes. Des ressources éducatives sont disponibles en ligne pour aider les enseignants à animer des discussions sur les droits de l’enfant.

Comme au cours des années précédentes, la semaine sera lancée lors du déjeuner soulignant le dépôt du rapport annuel sur l’état de l’enfance à 7 h, le lundi 20 novembre, à l’hôtel Crowne Plaza Fredericton Lord Beaverbrook. L’événement est parrainé par Champions des droits des enfants du N.-B. inc. et il permettra de recueillir des fonds pour l’organisme. Lors du déjeuner, le défenseur des enfants et de la jeunesse fera une présentation sur les enjeux auxquels sont confrontés les jeunes du Nouveau-Brunswick. Son rapport portera sur les indicateurs des droits de l’enfant, ainsi que sur les progrès et les obstacles dans la province, plus particulièrement en ce qui a trait à la justice pénale pour les adolescents.

« La sensibilisation aux droits des enfants est au cœur de la protection de ces droits et elle est essentielle à la mise en place d’un processus authentique de changement à l’échelle mondiale, ce qui veut dire qu’il faut aussi prendre en compte le point de vue des enfants et des jeunes », a affirmé la coprésidente du comité directeur de la Semaine d’éducation aux droits de l’enfant, Sarah Dennene.

RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :

Travis Daley, communications, Bureau du défenseur des enfants et de la jeunesse, 506-453-3996,  

2

1.5 FR

FR Cover Small

DEJ sur Facebook