Semaine d’éducation aux droits des enfants

14 novembre 2016

FREDERICTON (GNB) – Les enfants, les jeunes, les écoles, les organismes communautaires, les familles et le gouvernement sont invités à promouvoir et à protéger les droits des enfants à l’occasion de la Semaine d’éducation aux droits de l’enfant, qui débute aujourd’hui et se poursuit jusqu’au 20 novembre, jour d’anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant.

Le thème de cette année est Le droit d’être entendu. Le bureau du défenseur des enfants et de la jeunesse – en collaboration avec divers organismes dédiés à la jeunesse, dont Right to Play, UNICEF Canada et d’autres défenseurs – a créé un site Web national dédié à la semaine. Le site propose des ressources éducatives à l’intention des enseignants, des éducateurs, des parents et des enfants pour célébrer les droits de l’enfant.

De plus, les adultes, les jeunes et les enfants sont invités à enregistrer un court témoignage parlant du droit d’être entendu ou d’un projet à promouvoir en lien avec les droits de l’enfant. Les vidéos soumises seront publiées en ligne. Des députés provinciaux et fédéraux ont déjà répondu à l’invitation. La campagne se prolongera jusqu’au 13 décembre pour souligner le 25e anniversaire de la ratification de la convention par le Canada.

« Cette année, la semaine vise à souligner l’article 12 de la Convention relative aux droits de l’enfant protégeant le droit de tous les enfants de se faire entendre et de voir leur opinion considérée dans les processus décisionnels », a déclaré le défenseur des enfants et de la jeunesse, Norman Bossé.

Parmi les activités prévues, le 18 novembre, à 11 h 30, à l’Assemblée législative, de jeunes participants de la première édition d’Action des jeunes Atlantique présenteront au défenseur leur rapport portant sur l’environnement et les changements climatiques. Cette conférence a été organisée par le Landon Pearson Resource Centre de la Carleton University, spécialisé dans l’étude de l’enfance et des droits de l’enfant, par le Bureau du défenseur des enfants et de la jeunesse et par des organismes communautaires. Elle permet aux jeunes de se faire entendre sur des enjeux qui les concernent et de formuler des recommandations aux décideurs.

Les membres de l’équipe du bureau du défenseur iront également à la rencontre des jeunes et des enfants durant cette semaine dans des écoles de la province pour les encourager à faire entendre leur voix. L’équipe apportera son soutien à la tenue d’activités culturelles comme la Bataille des arts, un évènement qui fait la promotion des arts chez les jeunes et qui aura lieu à 18 h, le 19 novembre, à l’École des Bâtisseurs, située au 715, rue Priestman, à Fredericton.

« L’éducation et la sensibilisation des communautés, des enfants, des jeunes et des professionnels visent à permettre une meilleur mise en œuvre des droits de l’enfant, a dit M. Bossé. Pour y arriver, il est important que les enfants et les jeunes puissent être entendus. »

Pour commémorer l’anniversaire de ratification de la convention, le lancement du Rapport sur l’État de l’enfance 2016, aura lieu le 13 décembre, à l’hôtel Crowne Plaza Fredericton. Le rapport est dédié au thème de la santé et de la santé mentale des enfants et des jeunes et comprend la mise à jour 2016 du Cadre des droits et du mieux-être des enfants, un portrait statistique permettant de soutenir la prise de décision relative aux enfants. M. Bossé prononcera également le discours sur l’état de l’enfance intitulé Défendre les droits des enfants et des jeunes aux services de santé mentale : 10 ans de plaidoyer.

Le Rapport sur létat de lenfance 2016 1

sede 2016 module

information fr

demandez de l aide